Il y a quelques jours, la première chaîne TV nationale française diffusait un reportage sur les nouveaux types de vacances « enfants non admis ». Ne vous méprenez pas sur mon article, je peux tout à fait comprendre que certains personnes y trouvent leur compte. Retraités, jeunes couples… On n’a pas tous des enfants, on n’aime pas tous les enfants, donc des vacances dans des endroits où il n’y en a pas, il est un fait que ça plait à certaines personnes (et tant mieux, il en faut pour tous les goûts).

Là où le bât blesse, c’est quand le reportage met en scène des parents partis spécialement en vacances dans un hôtel paradisiaque sans leurs enfants. Et le papa qui disait texto : « on les supporte déjà toute l’année, alors les vacances, c’est sans eux ». Mais …?!?! Je suis sans voix. Partir en vacances -surtout l’été- sans ses enfants…  je ne comprends pas.

Les vacances d’été, c’est le seul moment de l’année où on peut être réunis

Je ne sais pas vous, mais en ce qui concerne PapaGirls et moi, les jours de congé sont comptés chaque année. Alors quand on prend des vacances, ce sont avec les Girls évidemment. Une petite escapade de 2 jours en amoureux, cela nous est déjà arrivé. Mais pas des vacances d’été sans elles ! S’il y a bien un moment de l’année où on peut profiter tous les 4, se poser pour les regarder grandir, casser les rythmes et les horaires, apprécier l’instant, voir à quelle vitesse le temps file et à quel point elles évoluent, ce sont les vacances ! Vivre 24h/24 et 7j/7 avec elles, c’est le Saint-Graal de toute une année, rythmée par le boulot, l’école, les horaires, les contraintes et les obligations des uns et des autres.

Ensemble, on se pose, on fait des découvertes, on sort du quotidien, on découvre de nouveaux horizons. On les découvre elles, aussi. Parce qu’on n’a pas le temps de s’arrêter sur tous leurs progrès tout au long de l’année. On vit quelque chose d’unique, qui n’appartient qu’à nous 4. On se fabrique des souvenirs pour toute une année, puis pour toute une vie ! A la simple idée de faire tout ça sans mes filles, j’ai l’impression que je raterais quelque chose de fondamental.

C’était mon petit coup de gueule du vendredi.

Qui ne va pas plaire à tout le monde, j’en suis consciente. Mais si je tenais un blog pour être d’accord avec toutes mes lectrices, ça fait longtemps que j’aurais arrêté 🙂

UPDATE UPDATE UPDATE

Bon… tout n’est pas noir ou blanc. Juste avant de publier cet article, je me suis rendu compte que certains parents pouvaient avoir de bonnes raisons de le faire. Que les enfants en question ne s’en portaient pas plus mal non plus. Qu’au retour, maman est probablement moins fatiguée, plus disponible et plus amoureuse peut-être. Que Papa est partant pour une partie de Monopoly, qu’il est content de retrouver sa progéniture quand il rentre du boulot…

Que l’on peut voir cela comme un désir égoïste, mais qu’on fait tous du mieux qu’on peut pour être le meilleur parent du monde.

Que perso, « j’aime pas », mais que je n’y ai jamais goûté non plus.

Bref, les vacances sans les enfants, ça se discute ! Et vous, vous en pensez quoi ? Désir égoïste ? Culpabilité sournoise ? Besoin de liberté ? Nécessité ?

Je vous laisse, j’ai des valises à remplir de jeux de plage, bavoirs et capes de bain 🙂

crédit illustration : http://www.charentelibre.fr
Publicités