Mille petites filles

DSC_0935 (2)

Il y a celle qui capte l’attention, elle a un esprit solaire et une capacité innée à fédérer tout le monde autour d’elle le matin dans la cour de récréation. Elle a toujours les derniers jouets à la mode. Je la soupçonne même de les lancer, les modes. Elle paraît forte et sûre d’elle, mais cache aussi une grande sensibilité qu’elle a parfois du mal à dissimuler quand elle sent que sa place vacille.

Elle est peut-être fille unique, je ne sais pas. A-t-elle des frères, des sœurs ? Vit-elle avec ses deux parents ou en garde alternée…? Elle cache bien des secrets et ils sont difficiles à percer, même pour son institutrice qui la côtoie au quotidien.

Comme celle qui se cache dans un coin de la cour, là-bas. Elle parait bien pensive, rêveuse. Ou peut-être préoccupée ? Par le contrôle de calcul de cet après-midi ou par la dispute avec sa meilleure amie hier après-midi ? Elle n’en a pas bien dormi, la nuit dernière. Les images tournaient tout le temps dans sa tête et dans son cœur. Elle ne se sent pas très bien. Tiraillée entre la tristesse de ce qui s’est passé et la peur de perdre la seule amie sur laquelle elle peut compter.

Tiens, des jolies bouclettes brunes ! Un sourire ravageur et une envie de croquer le monde à pleines dents. Elle ne peut le cacher, cette petite fille est si pétillante et pleine de vie… Hier, elle a plongé pour la première fois toute seule dans la grande profondeur. Qu’est-ce qu’elle était fière ! D’ailleurs, elle va le raconter au petit blond qui vient de s’emparer d’un ballon de l’autre côté de la cour. Même que c’est son amoureux d’abord. La semaine dernière, ils se sont fait un bisou sur la bouche pour de vrai. Mais chuuuuuuut, c’est leur secret.

Des cheveux blonds qui virevoltent et une jupe qu’elle fait tourner et tourner, sans cesse depuis ce matin… on dirait une petite fille espiègle, sure d’elle, aventureuse. Elle a le blond des blés pour allié et sait se faire remarquer par son caractère bien trempé. Oui, même que madame la directrice l’a dit l’autre jour à sa maman. Cette petite fille-là, elle sait ce qu’elle veut… et ce qu’elle ne veut pas ! D’ailleurs, elle n’a pas très envie d’aller faire la sieste avec les copains aujourd’hui. Et si elle se glissait discrètement dans la classe des moyens… ? Après tout, on lui dit toujours qu’elle est grande, alors peut-être qu’elle passera inaperçu ?

Du coin de l’œil, elle observe le groupe de grandes assises par terre en position tailleur. Elle aimerait bien entendre ce qu’elles disent, ce qu’elles se racontent… Peut-être qu’elles parlent de la prochaine soirée pyjama qui aura lieu pour l’anniversaire de l’une d’entre elles ? Même si elle est plus petite, elle aimerait tellement y assister. Qui sait ? Elle sait y faire avec les grandes… il suffit de les amadouer un peu ! Il lui reste même quelques bonbons dans son cartable, peut-être qu’elles accepteraient de l’accueillir en échange de ces quelques douceurs sucrées ?

Elle est arrivée tôt ce matin. La première à la garderie, comme presque tous les jours. Encore un peu, c’est elle qui ouvre la porte aux autres… Elle connait les moindres recoins de cette pièce qui sent à la fois la chocolat chaud et la colle. C’est normal, Papa et Maman travaillent très tôt et rentrent tard. Ils n’ont pas le choix, c’est ce qu’ils disent. Papy et Mamy habitent loin, alors heureusement qu’il y a cette pièce où elle se sent bien et cette madame qui est près d’elle, lors de son petit déjeuner, tous les matins. Mais quand même. Vivement les prochaines vacances et les grasses matinées où elle pourra se glisser dans le lit tout chaud de ses parents. Parfois, elle envie ses copines dont les mamans ou les papas sont là, à la grille. Tous les jours. Ça ne lui arrive jamais, à elle. Mais c’est pas grave. Dimanche, c’est la fête des pères et elle aimerait avancer le temps pour y être déjà. Pour être avec eux, enfin. D’ailleurs, elle récite encore tout bas le poème qui fera briller les yeux de son papa.

Discrète. C’est ce qu’on dit souvent d’elle. Gentille, appliquée, soigneuse, travailleuse. L’autre jour, elle a entendu un copain de classe dire qu’elle était la « chouchoute ». C’est pas vrai. Et si ça l’est… ce n’est pas pour lui déplaire finalement. Aller à l’école, c’est ce qu’elle préfère dans la vie ! On apprend tellement de choses. Et pas que dans les cahiers. Elle aime la chaleur de sa classe, elle aime lever le doigt quand la maîtresse pose des questions… Mais ce qu’elle adore par-dessus tout, c’est quand cette dernière les embarque en promenade dans les environs. Découvrir les arbres, les fleurs, travailler au potager dans le fond de la plaine. Elle se sent bien ici. Au milieu des autres, de ses copines préférées et de ses copains qui la font rougir parfois. Les vacances qui approchent… ça lui donne un peu le cafard ! Elle est contente de partir à la mer pour faire voler son cerf-volant tout neuf, mais ses copines vont tellement lui manquer ! Pourvu qu’elles se retrouvent ensemble en septembre, dans la nouvelle classe… c’est tout ce qu’elle espère…

Mille petites filles. Il y a mille petites filles à observer du coin de l’œil, chaque jour, ici ou ailleurs. Mille petites filles qui cachent chacune leur histoire. En chacune d’elles, la femme de demain sommeille. Se prépare. S’éveille. Réussit et se trompe. Grandit.

Mille petites filles. Et les deux miennes parmi elles.

DSC_0904 (2)DSC_0912DSC_0916DSC_0924DSC_0927DSC_0942 (2)DSC_0952DSC_0953DSC_0961DSC_0964DSC_0965DSC_0985 (2)

 

*** tenues offertes par Tape à l’oeil ***

 


2 réflexions sur “Mille petites filles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s