Un cadeau zéro déchet et fait maison pour les instits!

IMG_3427

Ahhhhh fin juin… le temps des examens, des bulletins, des fêtes à l’école, des pêches au canard, des casquettes perdues dans la cour et des bidons de crème solaire qui fuitent dans le cartable… Mais juin c’est aussi le mois des cadeaux pour remercier les instituteurs/institutrices ou les maîtres/maîtresses. Chaque année, c’est un peu la course de dernière minute et les idées manquent. Sans compter qu’on part souvent en vacances tout juste après, donc il y a beaucoup de choses à penser et à préparer. Alors pour une fois, cette année, je m’y suis prise assez tôt…

Avant toute chose, cet article n’a pas pour but d’entrer dans le débat « faut-il ou non offrir un cadeau aux instits en fin d’année ? »

Chacun fait comme il peut, comme il veut. Y’a pas de bonne réponse ou de réponse toute faite, juste le ressenti et le choix de chaque parent.

Oui, c’est vrai que les instits font leur métier, sont payés pour ça et qu’ils se passeraient parfois bien de 15 boîtes de pralines ou de 10 bouquets de fleurs. Mais ce n’est pas ma conception des choses. Oui, c’est leur job et ils l’ont choisi. Mais pour le simple fait d’avoir fait grandir mes enfants et d’avoir partagé leur vie et notre vie durant une année, je trouve ça normal et logique de les remercier plus particulièrement.

Il est vrai que comme nous sommes actifs dans l’association des parents tout au long de l’année, on a l’occasion de les côtoyer régulièrement et de voir aussi l’envers du décor, l’implication et l’énergie qu’ils mettent dans leurs projets et dans leur métier… ça donne aussi une autre perspective sur leur métier, ce qu’elles/ils font par obligation et ce qu’elles/ils font par choix.

Et puis, à la fin d’un beau projet au boulot, il nous arrive aussi parfois à mes collègues et moi d’aller boire un verre ou de se faire un bon resto ensemble. Si ce n’est pas un cadeau « physique », c’est une manière de fêter ça, de « marquer le coup » ! Alors oui, depuis que la Prem’s est en accueil, on fait un cadeau aux institutrices en fin d’année (et parfois même à Noël d’ailleurs ;). En plus, les Girls adorent pouvoir leur offrir un petit cadeau. Donc c’est notre façon de voir les choses, mais je conçois que tout le monde ne la partage pas !

Trouver le cadeau qui leur fera plaisir, qui portera la petite touche personnelle de mes enfants…

Maintenant que les cadeaux ont effectivement été donnés aux institutrices (une pour la Prem’s en fin de 1re primaire – équivalent du CP ; 2 institutrices et une puéricultrice pour la Deuz en fin de 1re maternelle – équivalent de la Petite section), je peux enfin vous révéler ce qu’on a prévu cette année (je pense que certaines institutrices me suivent sur mon blog, donc je voulais garder la surprise) ! Si vous êtes en panne d’idée, cela peut peut-être vous inspirer…

… et qui nous corresponde !

Vu qu’on est dans une démarche de réduction de nos déchets, et que c’était aussi le thème de l’année à l’école, les Girls et moi étions d’accord pour offrir un cadeau qui corresponde à cette démarche qu’elles appliquent aussi bien à la maison qu’avec leurs institutrices. C’est en discutant avec une amie (institutrice aussi, par ailleurs) que l’idée m’est venue… Etant donné que je prends des cours de couture depuis quelques semaines, et que je voulais mettre à profit mes compétences toutes fraîches, nous avons décidé, avec les Girls, de coudre des petites pochettes dans lesquelles on glisserait un shampoing solide fait maison !

Elles ont choisi chacune des tissus, notamment en récupérant une blouse trop petite. Et je me suis lancée dans la confection pas trop difficile (juste à ma portée !), avec l’aide de ce livre qui est une vraie belle découverte pour une débutante en couture comme moi, qui souhaite avant tout pouvoir récupérer et réutiliser des tissus ou des vieux vêtements.

51hwxywYm+L._SX401_BO1,204,203,200_

Les explications de la petite pochette étape par étape sont illustrées à l’aide de photos, ce qui est un vrai plus ! Le tissu intérieur est un tissu de type k-way, ce qui permet d’y mettre le shampoing, même mouillé, et de le transporter partout, en vacances ou à la piscine par exemple.

Une fois les pochettes cousues (ce qui m’a pris quelques soirées au total, quand même !), ne restait « plus qu’à » les remplir. Pinterest étant mon meilleur ami, j’ai cherché des recettes de shampoing solide facile à réaliser et ne nécessitant pas un trop long temps de séchage (j’ai beau m’y prendre à l’avance, je sais que vu mon organisation, certaines choses se feront quand même à la dernière minute :p ).

IMG_3423

Finalement, mon choix s’est porté sur la recette publiée sur le blog de Naturofeel, notamment parce que son shampoing solide ne contient que 30% de tensioactif, la dose maximum pour ne pas agresser les cheveux. Les produits étaient faciles à trouver en droguerie (Aroma-zone est aussi un bon plan, si vous souhaitez vous faire livrer les ingrédients) et la recette, hyper simple. Je me suis donc lancée !

Vous pourrez trouver toutes les explications et la recette sur le blog que j’ai mentionné plus haut, mais comme à mon habitude, j’ai mis ma petite touche dans la recette, donc je vous donne les ingrédients que j’ai utilisés pour 4 petits shampoings :

  • 60 g de tensioactif SCI
  • 50 g de poudre de Sidr, qu’on peut remplacer par de l’argile blanche
  • 40 g de maïzena
  • 20 g d’hydrolat de menthe
  • 20 g d’huile de ricin

Naturofeel explique très bien l’utilité de chaque ingrédient, et c’est sa recette donc je ne vais pas vous faire un copier-coller ici. J’ai juste utilisé de l’hydrolat à la place de l’eau, notamment pour le parfum, mais il ne se sent quasi pas au final, car l’hydrolat s’évapore pendant le séchage. Et mon choix s’est porté sur l’huile de ricin, connue pour ses propriétés hydratantes, pour favoriser la pousse des cheveux et les faire briller.

IMG_3424

Avant de les offrir, je souhaitais quand même tester ce shampoing 4-5 fois (pas folle la guêpe!) et le valider, tant qu’à faire (sinon, je ne sais pas ce qu’on aurait mis dans la pochette !). Résultat ? j’ai été conquise dès la première utilisation ! Certes, il mousse moins qu’un shampoing liquide, il faut s’y habituer. Mais les cheveux sont propres, légers et douuuuuux ! Même PapaGirls l’a adopté. Et comme il contient très peu de tensioactif, je pourrais aussi l’utiliser sur les cheveux des Girls (mais on n’a pas encore essayé).

C’est un vrai shampoing solide facile à faire et que toute la famille peut utiliser ! Bref, je garde précieusement la recette. J’essaierai juste de mettre quelques gouttes d’huile essentielle la prochaine fois, pour que le parfum soit moins « végétal ».

Pour compléter le cadeau et faire un clin d’oeil au prénom de la Deuz, on a aussi offert des pots de confiture de fraises maison, avec les fraises que les Girls sont allées chercher à la ferme !

IMG_3421

Voilà, un cadeau tout simple, qui porte notre petite touche personnelle, qui ne ruine pas… et qui a fait plaisir aux institutrices ! (l’une d’entre elles m’a déjà demandé la recette du shampoing, d’ailleurs 😉 )

IMG_3419

IMG_3426

cadeau_maitresse_zero_dechet

 

 


Une réflexion sur “Un cadeau zéro déchet et fait maison pour les instits!

  1. Bonjour, il faut encourager toutes ses initiatives de zéro déchêts, les consommateurs sont les premiers responsables et peuvent changer le monde, un petit geste chaque jour compte pour la préservation de la planète et la santé des humains

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s