Je ne vous dirai même pas à quelle date nous sommes allés à Disneyland Paris… depuis lors, j’ai eu 32 ans (ouch), les cloches sont passées, l’hiver est revenu et Prince est mort (mais les plus malignes d’entre vous trouveront – il suffit de scroller un peu sur ma page Facebook).

Bref, tout ça pour dire que oui, nous avons emmené Poupette à Disneyland Paris !!! Enfin… techniquement, PapaGirls a emmené Poupette et sa Maman à Disneyland Paris. Parce que de nous deux, je me demande laquelle était la plus excitée à l’idée de voir Mickey (oui, je suis une disney-addict. Mais je me soigne).

Cela faisait longtemps que je travaillais PapaGirls sur une petite escapade au pays de la souris, mais il trouvait Poupette trop petite. Jusqu’à ce qu’elle ait 3 ans (et aussi jusqu’à ce qu’il bénéficie d’une super offre, grâce au boulot, il faut bien l’avouer 🙂 ).

Et donc, nous avons laissé BébéCha (trop petite pour en profiter vraiment) le temps d’une journée et avons pris la direction de Paris. On m’a souvent demandé si cela valait la peine d’aller à Disneyland avec un petit de 3 ans. Et je dis oui, évidemment ! Bien entendu, tout n’est pas accessible (on l’a pas emmenée dans Space Mountain ou dans la Tour de la Terreur, hein), mais honnêtement, en une journée, nous n’avons même pas eu le temps de faire toutes les attractions accessibles aux 3 ans.

Si vous vous y rendez bientôt avec un enfant du même âge (et que mon humble expérience peut vous servir), voici les incontournables :

  • It’s a small world, plus communément appelé « monde des poupées ». Oui, cette attraction que tu fais en arrivant dans le parc et dont la chanson te reste en tête touuuuuute la journée (« notre monde est tout petit, c’est le monde où chacun vit… »). Honnêtement, voir les yeux écarquillés de Poupette, qui ne savait plus où donner de la tête… c’était juste magique !
  • Dumbo l’élephant (dans le parc Disney) ou les Tapis Volants (dans le Disney Studio) : un manège classique où l’on peut s’envoler, mais toujours un succès assuré avec les petits.
  • Le spectacle Disney Junior dans le parc Studio : si votre enfant connaît La Maison de Mickey, Princesse Sofia et Jack le Pirate (ce qui est le cas de notre Poupette, fan de la première heure), il adorera ce spectacle créé autour des personnages de la chaîne. L’avant-spectacle permet de rencontrer Sofia et Jack et de danser avec eux. Inutile de dire que Poupette a adoré.
  • La grande parade : un classique, mais qui plaît toujours aux petits comme aux grands… Les personnages se succèdent dans des grands chars animés (et sur une musique presque aussi entêtante que celle des poupées) : de la Reine des Neiges à Pinocchio, en passant par Peter Pan, Alice aux Pays des Merveilles, le Roi Lion, Raiponce… Ils sont presque tous là ! Pour pouvoir les admirer correctement, s’il y a du monde, il vaut mieux arriver tôt (les heures des parades sont indiquées dans le plan que l’on reçoit à l’entrée, et elles sont bien à l’heure !).
  • Le spectacle Disney dreams en fin de journée : tout simplement magique. Un son & lumières avec feu d’artifice, projeté directement sur le château de La Belle au Bois Dormant et qui, à lui seul, vaut le déplacement ! On en a littéralement plein les yeux 🙂
  • Le Manège avec ses chevaux de bois, les tasses qui tournent, le Pays des contes de fées… ont également fait forte impression auprès de Poupette.

Par contre, Blanche-Neige, Pinocchio et les Pirates lui ont fait peur. Certains passages (et le côté sombre) peuvent être impressionnants pour une petite fille de son âge.

Côté pratique : tout est fait pour les parents avec de jeunes enfants !

  • Personnellement, nous avions emmené notre poussette, mais il est possible d’en louer sur place. Et il y a des endroits à l’entrée de chaque attraction pour les « garer ».
  • Il y a des toilettes partout, souvent avec petit pot et petit lavabo accessibles aux plus petits. Et évidemment, table à langer pour les minis.
  • Manger sur place est très cher. Nous avions emmené le pique-nique pour le midi (il y a des aires où on peut pique-niquer à plusieurs endroits du parc). Le soir, un bon plan : le resto « fast-food » de Videopolis, dans Discoveryland. Bon, ok, c’est du fast-food, mais rapide comme son nom l’indique. Dans un endroit aéré où les places ne manquent pas. Et où des dessins animés sont diffusés en direct sur de grands écrans. Nickel pour une pause bien méritée avant le grand spectacle du soir.
  • Côté « marketing », on ne peut pas faire un pas sans tomber face à de grandes tentations. Un conseil : nous avions emmené la robe de princesse de Poupette dans notre sac. Parce que sur place, une robe de la Reine des Neiges vaut au moins 60 EUR ! Et quasiment toutes les petites filles sont déguisées… Ravie de pouvoir enfiler sa robe, Poupette n’a même pas pensé à regarder les autres dans les magasins (bon, on a quand même craqué pour les oreilles de Minnie hein… on n’est pas des insensibles, non plus).

Autant vous dire qu’on est ravis de notre journée. Nous étions déjà venus plusieurs fois à Disneyland, en amoureux, et nous avons découvert et redécouvert certaines attractions que nous ne connaissions pas. Et ce qui n’a pas de prix, on a vécu cette merveilleuse journée à travers les yeux brillants de notre grande fille. Rien que ça, c’était magique ! ❤

Quelques souvenirs de cette journée…

DSC_0425

DSC_0432

Laquelle des deux s'éclate le plus à votre avis ?
Laquelle des deux s’éclate le plus à votre avis ?

DSC_0526

Anna et Elsa. Et la journée était faite :-)
Anna et Elsa. Et la journée était faite 🙂

DSC_0609

THE rencontre !
THE rencontre !

Et toi, tu es déjà allée à Disneyland Paris avec tes minis ?

Publicités