Toi qui suis mon mini blog ou mes comptes sur les réseaux sociaux (ici, là-bas ou encore par-là), tu as probablement remarqué que je n’utilisais pas les vrais prénoms de mes filles quand je parlais d’elles (ou en tout cas, très peu). Ma naïveté me pousse à leur laisser cette (petite) part de leur intimité. Peut-être que tu me connais IRL – dans ce cas, tu connais leurs prénoms. Mais si pas, tu les connais sous les surnoms de Poupette et BébéCha (d’ailleurs plus si « Bébé » que ça, mais c’est une autre histoire).

Hé bien sache que leurs prénoms n’ont pas toujours été leurs prénoms… « Quoi ? Vous avez changé en cours de route ? » En quelque sorte, oui. Tu veux connaître l’histoire ?

Pour Poupette, dès que nous avons su que j’attendais une fille, son prénom était tout choisi. Un coup de cœur que j’avais eu des années auparavant et que PapaGirls a tout de suite adoré aussi. On n’a donc pas cherché longtemps. C’était un prénom fait pour elle. Mais comme beaucoup de jeunes futurs parents, nous voulions garder jalousement ce joli prénom rien que pour nous jusqu’à la naissance. Je ne sais plus quand ni comment exactement (je crois qu’on le doit à ma Maman, Nanou), mais pour ne pas se trahir sur son futur prénom, on a commencé à la surnommer Suzette la Crevette. Pendant les 4 derniers mois de ma grossesse, seul ce prénom a été prononcé : on a fait la liste de naissance de Suzette, on a repeint la chambre de Suzette, on a acheté de jolis vêtements pour Suzette… A tel point, je dois bien l’avouer, que quand elle est née, il m’a fallu environ 2 jours pour l’appeler par son joli-prénom-choisi-avec-amour.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Je souhaitais que ma fille ait un 2e prénom. PapaGirls, quant à lui, n’y tenait pas particulièrement. Avant d’aller déclarer notre petite princesse à la commune, il m’a donc lancé, avec son petit air de défi : « Ok, je veux bien lui donner un 2e prénom, mais alors ce sera Suzette ! ». Chiche. Notre première princesse, notre Poupette, a donc hérité de ce prénom en second lieu sur sa carte d’identité.

Quand on a appris qu’on attendait une 2e fille, le choix du prénom a été plus difficile. Nous en aimions plusieurs, mais aucun ne s’est imposé avec force avant les dernières semaines de la grossesse. Malgré tout, on devait lui trouver, à elle aussi, un joli petit surnom qui nous permettrait de la nommer et de l’imaginer, de parler d’elle et de nous préparer à son arrivée. Après Suzette la Crevette, on a donc eu Martine la petite Sardine (oui, on est resté dans le monde marin, tant qu’à faire). Et évidemment, il va de soi que Martine est le second prénom de BébéCha. img_0274

Chacune a son histoire, un petit surnom affectueux auquel on a finalement donné une place indélébile dans leur vie. Parce que ces prénoms font aussi partie d’elles !

Mais l’histoire ne s’arrête toujours pas là… Depuis quelques mois, nous sommes les heureux propriétaires de 2 poules. Et je te laisse deviner comment elles se prénomment…?!? 🙂

Et toi, tu as dévoilé les prénoms de tes enfants à tes proches durant ta grossesse ? Ou tu leur as donné un petit surnom pour ne pas te trahir ? Dis-moi tout !

(et si tu veux connaître leurs vrais prénoms, envoie-moi un petit mail ou un MP sur Facebook, Twitter ou Instagram – je te répondrai avec plaisir !)

Publicités