Une petite phrase de rien du tout,

un souffle dans le cou.

Quelques secondes volées,

qui ont ponctué cette journée.

Une petite phrase de rien du tout,

mais qui veut dire beaucoup pour nous.

Et surtout pour lui.

Elle l’a regardé, lui a fait son plus beau sourire, celui que j’aime qualifier « de coquinette câlinette ». Elle l’a pris dans ses bras et lui a spontanément dit « Je t’aime de tout mon cœur ! ». Les étoiles étaient dans ses yeux à elle. Et les émotions dans ses yeux à lui.

Et moi, j’étais là, un peu sonnée, complètement sous le charme. De cette déclaration d’amour, la plus spontanée du monde. La plus simple et la plus sincère. Celle d’une petite fille pour son Papa.

D’autant plus précieuse qu’entre ces deux-là, l’amour est vache ! La faute à leurs caractères, trop similaires ou trop entiers ? La faute aux nuits trop courtes, aux crises trop intenses, à l’incompréhension mutuelle ? Ou ma faute à moi, qui l’ai tant protégée, cette petite Deuz’, mon dernier bébé, ma fusion ?

Leur relation est sans demi-mesure, comme ils sont eux. Si elle dit noir et qu’il pense blanc, les étincelles jaillissent. L’amour est indéniable entre eux, mais il se vit avec tant d’intensité qu’il ne s’exprime pas.

Et là, elle a tout balayé d’une petite phrase innocente et pure. De sa magie à elle, de sa puissance et de sa fragilité, elle a remis de la certitude dans leur amour. Et le temps s’est figé dans ces mots.

 

 

Publicités