ça va, ça vient

beach-bonfire-camping-close-up-213807

Près de deux mois que je n’avais plus rien publié par ici… Les fêtes sont passées par-là, bien sûr. Il y a eu deux semaines de vacances bien remplies, dont une en famille dans les Vosges, puis la reprise du rythme habituel, entre le boulot, l’école des filles et leurs activités extra-scolaires… mais j’ai bien conscience que tout cela n’explique pas mon absence sur le blog.

Depuis quelques mois, je me rends compte que l’écriture est moins facile, moins spontanée. Il y a pourtant des sujets que j’aimerais aborder, des recettes que je voudrais partager ou des bons plans que j’ai découverts… mais le temps, et – je suis bien obligée de l’avouer – l’envie me manquent.

L’hiver, le froid, le gris, le manque de lumière et de soleil ont beaucoup d’influence sur moi, sur ma manière de vivre et d’appréhender les choses. Je ne dirais pas que j’ai les idées noires (ni même bleues), mais plutôt que je vivote, entre ma vie de femme, de maman et de collègue.

Le soir, quand ces « 3 vies » prennent enfin le temps d’une pause, la seule envie qui me prend, c’est de me rouler en boule sous mon plaid et de regarder une série… devant laquelle, bien souvent, je m’endors ! Comme si je vivais au ralenti, un peu comme en hibernation. Ce qui implique que la plupart du temps, l’envie d’écrire n’est pas là, elle est aussi endormie quelque part au fond de moi. Et si elle est là, c’est l’oisiveté qui finit par l’emporter (ou Netflix, je dois bien l’avouer ^^).

Heureusement elle se rappelle à mes bons souvenirs de temps en temps, comme ce soir. Ou parfois simplement quand je note quelques idées d’articles, qui restent pour l’instant dans les brouillons. Comme un feu dont on entretient les braises et dont on voit parfois une flamme surgir.

Mais l’envie a aussi été écornée ces derniers mois. Je ne vais pas me voiler la face, la disparition de la plateforme Hellocoton a porté un coup à mes statistiques de lecture d’articles ; mes abonnés sur les réseaux stagnent (quand ils ne diminuent pas) et je me demande de plus en plus souvent si j’ai ma place ici (et là). Si mon blog est assez « différenciant » pour apporter quelque chose…

Autour de moi, plusieurs blogs fonctionnent au ralenti aussi, quand ils ne sont pas carrément abandonnés ou fermés… Chaque fois, ça me fait un petit coup au cœur, j’ai du mal à expliquer pourquoi. Comme si un étau se resserrait progressivement sur mon blog à moi. Comme si la blogosphère prenait un virage que je suis en train de rater complètement. C’est une sensation bizarre. Et pourtant, ce blog est un peu mon bébé, je n’ai pas envie de le l’abandonner !

fire-camping-coals-embers-7260

J’ai encore beaucoup de choses à dire, des informations à partager… quelles que soient mes statistiques finalement. Ce sont des petits cailloux que je sème, des petites traces que j’ai envie de laisser, ne fût-ce que pour moi ! Alors, je laisse juste le temps au temps. Ce qui ne m’empêche pas de continuer à suivre avec beaucoup de plaisir mes blogs chouchous, via Instagram ou la toute nouvelle plateforme des Blogueuses, héritière d’Hellocoton. Et puis, un nouveau projet dans ma vie occupe beaucoup mes pensées, j’espère vous en parler quand il aura mûri et grandi 🙂 (et non, je ne suis pas enceinte !)

Merci d’avoir pris le temps de me suivre dans mes questionnements et mes états d’âme du moment. Le meilleur reste à venir, j’en suis convaincue ! Laissons juste le temps au temps … A bientôt !

 

 


5 réflexions sur “ça va, ça vient

  1. Tu as bien raison de vivre en écoutent TON rythme. C’est important. Ne changes rien, tu es géniale miss et tes articles et réseaux sont toujours chouette à lire 😘

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s