L’extraordinairement ordinaire, jour 1

On vit tous en ce moment une crise inédite et exceptionnelle, digne des films de science-fiction les plus fous. Tous confinés chez nous. Pour une seule et même cause : se protéger et protéger les autres. Ralentir la propagation de ce fichu virus. Aux 4 coins du pays et aux 4 coins du monde.

Chacun chez soi dans l’intérêt de tous.

Chez les Girls, on a mis quelques jours à réaliser la situation. En effet, la Prem’s a commencé à faire de la fièvre vendredi dernier. De fameux pics qui nous ont beaucoup inquiétés, accompagnés de toux et de maux de tête. Alors, le confinement a pris une tournure stressante et de toute façon obligatoire avant tout le monde. Aujourd’hui elle va mieux. On commence donc seulement à prendre nos marques tous les 4, et toutes les 3 au quotidien, car PapaGirls continue à aller travailler, son métier étant nécessaire en ces temps de confinement.

Quant à moi, j’ai un super employeur qui nous fait télétravailler depuis vendredi dernier. Comme beaucoup d’entre vous, je jongle donc constamment entre mes 2 casquettes de collaboratrice et de maman. Entre cahiers scolaires et vidéoconférences. Mails à traiter et goûter à préparer. Les frontières habituelles entre mes deux rôles sont devenues très floues, et ce, pour quelques semaines au moins.

On expérimente une nouvelle manière de vivre ensemble.

Et parce que ce qu’on vit est tellement ordinaire et en même temps tellement unique, j’ai envie de garder une trace de cet extraordinairement ordinaire. Reste chez toi, mais retrouve-moi quelques soirs par semaine ici (on verra en fonction de l’inspiration 🙂 ), je ferai un petit bilan quotidien sur nos jolis moments ou nos apprentissages du jour (les miens comme ceux des Girls, vous le constaterez très vite !). Ce sera la vraie vie en confinement, au jour le jour.

18 mars 2020.

Cinq choses que j’aurai apprises aujourd’hui :

1. Ne culpabilisez pas à l’idée d’exploiter vos enfants. D’ailleurs, je me demande pourquoi je n’ai jamais pensé à acheter un 2e aspirateur. Un seul pour 2 enfants, ça peut susciter une dispute au bout d’un moment. (qui aurait cru qu’un jour, elles allaient se disputer POUR PASSER L’ASPIRATEUR, les gars !?!)

 

 

 

 

 

2. Un seau d’eau + du savon + 2 éponges = 1 heure de tranquillité. Même que la table de jardin a été lavée au moins 26 fois.

 

 

 

 

 

 

3. Quand tu as laissé ton casque audio dans ton locker au bureau à Bruxelles, tu te débrouilles comme tu peux pour les réunions téléphoniques 🙂

 

 

 

 

 

 

4. La Prem’s est une fayotte, même en confinement.

 

 

 

 

 

 

5. Premier jour de confinement, premier barbecue de l’année. Et l’homme n’a pas perdu la main sur la cuisson de l’entrecôte. Pourvu qu’il y en ait encore beaucoup d’autres (des barbecues et des entrecôtes, pas des confinements, hein).

 

A demain pour un nouveau petit bilan du jour 🙂 Et suivez-nous sur Instagram pour encore plus de moments extraordinairement ordinaires !

Lau (and the Girls)


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s