Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux (par ici sur Facebook, et par-là sur Instagram – et même Snapchat depuis peu !) le savent : Poupette est partie.

En vacances.

A la montagne.

Avec mes parents.

7 jours.

7 nuits.

Avec eux.

Donc sans nous.

img_0136

Je vous passe les détails de cette semaine de vacances, prévue depuis plusieurs mois, puis annulée et reprogrammée au dernier moment. Il y a à peine une semaine, on l’a briefée sur le départ, le fait qu’on ne serait pas là avec elle cette année, qu’il fallait qu’elle soit sage et toussa toussa. On est allés acheter une nouvelle paire de chaussures « pour marcher dans la montagne ». On a fait la valise, on a préparé quelques livres et des jouets. Et puis dans la nuit de vendredi à samedi, elle est partie…

Pour elle, cette semaine est une véritable bulle d’oxygène, au sens propre comme au figuré. Une semaine de douceur, bien calée entre son Papou et sa Nanou chéris, totalement consacrés à elle. Des paysages magiques, du bon air, des étendues immenses pour courir et jouer. Et avec une copine en plus ! Le rêve… Pour rien au monde, je n’aurais voulu lui refuser cela, sous prétexte qu’elle allait cruellement me manquer. On a aussi une totale confiance en mes parents, et on sait où elle va, puisque c’est le chalet de vacances de mon enfance  (et de ma maman avant moi) ! Poupette est en terrain connu, puisqu’à même pas 4 ans, c’est déjà la 5e fois qu’elle y va. On visualise tout : sa chambre, ses balades, ses plaines de jeux préférées… ça aide !

Depuis son départ, je fais pas la fière, autant vous le dire. Elle me manque beaucoup. Ses immenses yeux bleus, son rire de coquine, ses doux câlins, sa petite tête de râleuse… Mais on sait que tout va bien, c’est l’essentiel. Et d’ailleurs, pour que ces 7 jours se passent bien de son côté comme du nôtre, on a mis en place quelques petits trucs qui rendent la séparation moins difficile. Et comme je suis sympa, je vous les partage avec plaisir 🙂

  1. Le Sac à Bisous
    Exemple d'un sac à bisous. Crédit: Pinterest
    Exemple d’un sac à bisous.
    Crédit: Pinterest

    C’est une amie qui m’en a parlé et qui nous l’a d’ailleurs prêté. Il s’agit d’un petit polochon tout doux, qui contient 7 bisous tout aussi doux, un pour chaque jour. Le petit plus : lavé juste avant le départ avec notre lessive et adoucissant habituels, il sent bon « la maison ». Celui que j’ai glissé dans la valise de Poupette nous a été prêté, mais il y a plein de tutos sur Pinterest pour en créer un personnalisé (et si j’avais des dons de couture, j’en ferais un moi-même, mais ce n’est malheureusement pas le cas !)

    Le direct vidéo entre Poupette et BébéCha, un grand moment !
    Le direct vidéo entre Poupette et BébéCha, un grand moment !
  2. Les nouvelles technologies
    Alors ça, c’était pas prévu à la base, donc c’est LA bonne surprise de l’arrivée au chalet suisse : il est enfin équipé de Wi-Fi !!! (oui, c’est un petit chalet perdu dans les bois à 1500 m d’altitude, donc il a des excuses). Bref, un véritable bonheur, puisqu’on reçoit plein de photos de Poupette, des nouvelles tous les jours et SURTOUT : on peut faire un petit Skype quand on veut !
  3. Du temps 100 % consacré à BébéCha
    Poupette est partie, mais si tu me suis et que tu calcules bien, tu sais qu’on n’est pas seuls, PapaGirls et moi ! BébéCha est restée avec nous. Mais passer de 2 à 1 enfant, c’est d’un luxe incroyable !!! On a plus de temps et on PREND le temps pour elle. Donc on profite d’elle 2 fois plus. Et elle, elle profite de nous 1000 fois plus 🙂 (bah oui, pas de grande sœur après qui courir !) Elle vit à fond ces quelques jours en fille unique. Et nous, on la redécouvre et on se rend compte à quel point elle grandit… Et on mesure aussi l’intensité de son attachement pour sa sœur, parce qu’on voit qu’elle lui manque. Elle la cherche, regarde des photos d’elle. C’est déchirant autant que mignon 🙂

    La première enveloppe surprise !
    La première enveloppe surprise !

    4. Les enveloppes du facteur
    La semaine dernière, j’ai mis beaucoup de temps et d’amour à préparer une enveloppe pour chaque jour des vacances. Chaque matin, le « facteur » passe donc pour Poupette, à 850 km de nous, avec la complicité de Papou et Nanou. Dans chaque enveloppe, j’ai glissé une carte lui expliquant quel jour on est et ce qu’on faisait (au travail, à la maison…), des photos des gens qu’elle aime, des dessins à colorier avec sa copine, et des petites surprises (des gommettes, des bracelets, des petits livres…). Mon seul regret : ne pas voir ses yeux qui pétillent quand elle ouvre l’enveloppe… Mais je sais que ça lui plait, c’est l’essentiel !

    5. Une gentille tata baby-sitter

    Parce que oui, on va profiter de notre mi-temps parental temporaire pour se faire un resto en amoureux. On a que le bien qu’on se fait (et c’est plus facile de faire garder un enfant que 2…. héhé)

Voilà, ce sont des petits trucs sans prétention, qui n’éviteront peut-être pas les coups de blues, ici ou là-bas. Mais ils nous permettent de vivre tous les 4 une belle semaine, même séparés ❤

 

 

 

Publicités